Les souhaits ne sont pas des vœux pieux !

Les souhaits ne sont pas des vœux pieux !
Ce sont des bénédictions ; les uns aux autres, on ne se souhaite que du bien (‘bénédiction’ vient du latin bene dicere, "dire du bien"). Ces paroles personnelles nous décentrent : que vais-je souhaiter à mon conjoint, à mes enfants, à mes parents, à mes voisins ?
Que vais-je les prier d'être en 2019 ? Santé, amour, consolation, courage, guérison, paix, réussite des projets.
           Les vœux donnent lieu à un échange, une réciprocité : bénédiction de l’autre et réception de sa bénédiction en retour. Belle manière de s'aimer !
           Dieu est, par excellence, celui qui bénit et jamais ne maudit (« Ils maudissent, toi tu bénis » Ps 108, 28). Ses vœux ne sont pas des vœux pieux ! Ce qu’il souhaite, Dieu peut le réaliser, car il est créateur de vie, d’amour et de paix.
          Voilà pourquoi les croyants s'adressent les uns aux autres leurs vœux de la part de Dieu. Dans le livre des Nombres, Le Seigneur confie à Moïse et Aaron, d'être serviteurs de sa bénédiction : beau texte de souhaits pour le « premier de l’an ».
LE SEIGNEUR dit à Moïse (Nombres 6, 22-27).
Voici comment Aaron et ses descendants béniront les fils d’Israël :
"Que le Seigneur te bénisse et te garde !
Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il se penche vers toi !
Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix ! 
Ainsi mon nom sera prononcé sur les fils d’Israël, et moi, je les bénirai. "
Que nos souhaits de paix et de bonne année prennent force et noblesse en Dieu !
Père Dominique THEPAUT