LE BILLET

Dieu me doit-il quelque chose ? Puis-je obliger Dieu ?
        C’est une question de bon chrétien. Nous pensons que Dieu doit nous récompenser d’une manière ou d’une autre, pour nos belles vertus et la peine que nous prenons pour lui. « Regarde, Seigneur, je fais tout ce qu’un chrétien doit faire, je me démène pour toi, alors, quels honneurs me donnes-tu en retour ? ». Un certain doute y est lié : « Est-ce que j’en fais assez pour toi, Seigneur ? » Et souvent une conclusion de dépit : « Dieu est bien fatigant ! ».
         C’est une conception du mérite selon laquelle l’homme pourrait acquérir des droits sur Dieu. Jésus nous rappelle que le vrai disciple peut prétendre à une seule chose : partager la « Passion » de son Maître, dans les deux sens de ce mot : « aimer éperdument » et « passer de la mort à la vie ». Pas mal du tout !
         Nous avons là le fondement du gouvernement d’une Eglise (qui s’est souvent identifiée à un pouvoir ou à une domination). Selon l’Evangile d’aujourd’hui, pas de « piston » possible à attendre de Dieu : la manière de régner, c’est de servir. Les « princes de l’Eglise » n’ont rien d’autre à ambitionner.
      Je reviens à la question spirituelle de départ : « Puis-je obliger Dieu à me donner quelque chose ? ». Oui, dans un seul cas, nous indique Maître Eckhart, théologien mystique du début du XIVème siècle : « Si je ne veux vraiment plus rien pour moi, si je n’ai plus aucune volonté propre, alors Dieu est obligé de vouloir pour moi. » Dans cette condition-là seulement, j’oblige Dieu envers moi. La prière du Notre Père n’est plus alors « Que ta volonté soit faite » mais « Que ta volonté devienne mienne ».
           Que le Seigneur qui nous a créés habite nos pensées, nos paroles et nos actions et fasse sa demeure en notre volonté.
Père Dominique THEPAUT

Confirmation
              Suite à 30 années de mission dans le monde chinois, il m’a été donné comme cadeau du ciel d’accompagner tout au long de l’année l’équipe d’animation de la confirmation (Evelyne, Ghislaine et Emile) et les 16 jeunes qui seront confirmés dimanche 28 octobre par Mgr Laurent DOGNIN.
           Je dis « cadeau du ciel » comme un merci à Dieu et aux jeunes pour leur partage et leur écoute de la Parole de Dieu. Le chemin à travers « la passe aux moutons » qui nous a guidé vers Notre Dame de Callot, imprégné de silence et de beauté, restera un de mes plus beaux souvenirs.
             Il fut un temps où la confirmation ouvrait systématiquement les portes de l’arène. Les chrétiens qui confirmaient leur appartenance à Jésus et à son Evangile, servaient de nourriture aux lions. Aujourd’hui encore, dans de nombreux pays, il n’est pas très heureux de se confirmer chrétien.
            Dimanche 28 octobre, la beauté de la liturgie, dans notre belle cathédrale, nous donnera pleinement le sens du sacrement de la confirmation.
Nous le devons à Matthieu, Nina, Morgane, Audrey, Priscille, Elise, Ambre, Solenn, Rozen, Gwendal, Marie, Arthur, Clémence, Amandine, Carl-Marie, Anselme.
        Chers confirmands, vous serez appelés à témoigner autour de vous, dans votre école…, sans rougir, sans honte, mais avec la douceur et la fermeté de l’Esprit Saint, l’Esprit de Dieu, L’Esprit de Jésus… « oui je suis chrétien ». Je crois aux paroles de l’Evangile, oui, son Esprit libère mon cœur de toute peur car, comme dans l’Evangile de ce dernier dimanche, où vous étiez présents, : «  Jésus posa son regard sur lui et il l’aima. »
Père Christophe KELBERT


2° Journée mondiale des pauvres le 18 novembre 2018

Un pauvre crie, le Seigneur entend” (Ps 33,7) :
 Tel est le thème défini par le Pape François dans son message du 13 juin 2018
            Une journée pour se mettre à l’écoute des plus pauvres, leur donner la parole et les écouter, comme les disciples qui écoutaient Jésus : « Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait » (Matthieu 25, 40)…

Concert anniversaire

Dimanche 4 novembre à 15 h00 
à l'église Notre-Dame de Kroas-Batz à Roscoff
    Concert anniversaire pour les 25 ans de chansons de Marie-Louise Valentin qui témoigne de sa foi un peu partout en France, les 30 ans de chansons de Patrick Richard « Une grande voix au service de l’Evangile ! » et les 40 ans du groupe "Expressions" de Roscoff.
A ne pas manquer ! ! !   
Entrée 10 Euros. Gratuit pour les - de 12 ans

Catéchèse du pape François " Tu ne tueras pas ! "

      Lors de sa catéchèse consacrée mercredi 10 octobre au commandement « Tu ne tueras pas », le pape François a souligné la valeur de la vie humaine, mettant en garde contre la « suppression de la vie humaine dans le sein maternel au nom de la sauvegarde d’autres droits ».
Vous trouverez ci-dessous le lien  vers l'intégralité de la catéchèse du pape François et le commentaire du Père Jean-Michel Moysan
Avorter, c’est comme faire appel à un ‘tueur à gages’…
"L’expression du Pape François a choqué. Elle a été reprise par tous les médias en France et dans le monde. Voici la traduction intégrale de la catéchèse du pape du mercredi 10 octobre dernier où ces propos apparaissent. Après l’avoir lu en entier, chacun pourra se faire son opinion..."
Père Jean-Michel Moysan, prêtre référent de la Pastorale de la Santé

" Laïcat et femme dans l'Eglise."

          Le centre Missionnaire de st Jacques à Guiclan, propose une conférence
sur le thème :
" Laïcat et femme dans l'Eglise." 
par Mme Bernadette CAFFIER
le dimanche 11 novembre 2018
de 15h30 à 17h30

TOUSSAINT et Commémoration des Fidèles Défunts

Meuleudi deoh ’vid an oll zent,                  Louange à toi pour tous les saints,
Sent a-wechall, sent a-vremañ ;                 saints d’autrefois, saints d’aujourd’hui ;
’N em gavet int ’n or raog er gêr :             Ils sont arrivés avant nous à la maison,
Ra ziskouezint deom oll an hent.               qu’ils nous montrent le chemin.


Roscoff Temps de louange


Le groupe " 24h avec Toi " vous invite à un temps de louange
le dimanche 21 octobre 2018 
à 16h00 
à l'église Notre-Dame de Kroas-Batz de Roscoff 

Laudato si' : Pour un nouvel art de vivre : ensemble, prendre soin de la création

          Une journée de réflexion pour approfondir le message de l'encyclique du pape François vous est proposée
le samedi 20 octobre 2018, de 09h30 à 16h30, 
à la maison d'accueil de l'Île Blanche à Locquirec.
        L’encyclique du pape François sur l’écologie, Laudato si’, a été accueillie avec un immense intérêt bien au-delà de l’Église catholique.
Ce texte ouvre un nouveau chapitre dans l'histoire des rapports entre l'Homme et la Création.
          Cette journée sera animée par Armand Guézingar, prêtre du diocèse, formateur en éthique sociale, qui vous fera entrer dans la richesse de Laudato si' ainsi que Malou Le Bars, animatrice en lecture biblique, qui vous guidera pour un chemin dans le jardin des Écritures, à la source de l’inspiration de Laudato si'.
Renseignements : 02 98 67 43 72 /                       ileblanchelocquirec@wanadoo.fr

Le billet du Père Thépaut

Billet du Père D.Thépaut

L’amour est-il inégal ?

Drôle de question ! L’amour cela doit être simple : je t’aime, tu m’aimes, et puis nous voilà armés pour une vie de bonheur. Chacun communie à cet amour qui semble inépuisable... Et puis, on ne sait quand, s’ouvre la boîte à reproches dans le couple, dont l’expression la plus sensible est : « Je n’y trouve plus mon compte… après tout ce que j’ai fait pour toi… ce n’est plus possible… je pars ! »
L’amour ne rend jamais de comptes justes : il est toujours inégal, sa nature même est de mettre celui qui aime en déficit de lui-même. Aimer, c’est s’oublier soi-même, ne pas compter ses heures d’espoir et de soutien. Aimer, c’est « investir » dans celui que son cœur aime, être à cœur et à corps perdu, ne pas retrouver sa mise. Aimer, c’est se perdre soi-même.
Aujourd’hui c’est moi qui t’aime encore plus, car tu as besoin d’être aimé pour vivre, car je tiens à toi, même si tu n’es plus aimable, même si tu es en grande détresse affective. Un autre jour, c’est toi qui viendras m’aimer et me sauver par ton amour. Dans un couple, nous voici confiés l’un à l’autre, nous voici nous dépensant, nous perdant l’un pour l’autre…
Cela a un goût de Dieu : aimer c’est donner sa vie (ou donner la vie). Aimer c’est pardonner (et « par-donner » c’est donner encore, malgré la déception).
F et H, dans le couple, dans la vie familiale et sociale, dans la vie de l’Eglise, nous sommes confiés les uns aux autres. En acceptant de mourir d’aimer, en allant contre nos intérêts, nous faisons vivre ce qui nous dépasse : nous collaborons à l’œuvre divine de celui qui a « aimé les siens qui étaient dans le monde, et qui les a aimés jusqu’au bout ». (Jn 13,1)
Père Dominique Thépaut

Edito
Faire bénir mon cartable d’école ?
On bénit les maisons et les bateaux, des autos et des motos, et bien d’autres choses. Notre archevêque de Rennes a même béni des tracteurs agricoles… la bénédiction est-elle la forme la plus superficielle de la religion à laquelle on tient encore quand on a moins de foi ? Un besoin de protection, sinon une bienveillance demandée aux forces de la nature plus qu’à Dieu ?
La bénédiction n’est pas une parole magique, c’est simplement « dire du bien ». C’est un don qui touche à la vie et à son mystère. Bénir c’est ouvrir notre avenir à la générosité qui s’y épanouira.
« Padre, pouvez-vous venir bénir notre camion ? » me demandent les marsouins d’une section de combat avant de s’engager dans une mission dangereuse dans le sud de l’Afghanistan. « Oui, je viens bénir votre camion, mais mettez-vous donc devant le camion pour la bénédiction » ; et bien sûr ma bénédiction est plus pour ces soldats que pour leur camion. Car seuls les êtres vivants sont susceptibles de recevoir une bénédiction.
« Monsieur le curé, pouvez-vous bénir cette médaille de baptême ? - Oui, mettez-la au cou du nouveau baptisé pour que je puisse la/le bénir ». « Monsieur le curé, on vous aurait bien demandé de venir bénir notre maison, mais nous la pensons déjà bénie – Oui, mais vous, vous n’avez pas reçu la bénédiction pour cette maison. Je viens ! »
A la messe de rentrée des catéchismes à Lanhouarneau, le prêtre va bénir des cartables tenus en main par des écoliers, et emplis de tout ce qui fait la vie d’une année scolaire. Il y aura un livre de catéchisme dans ces cartables, parmi d’autres papiers et crayons. La parole de bénédiction ouvre la vie intellectuelle des jeunes à la générosité et à l’action de Dieu.
La prière pourrait-être celle-ci :
"Seigneur Jésus, toi qui as connu une vie d’enfant, toi qui sais accueillir les plus petits, toi qui veux habiter au milieu de tout ce que nous faisons et apprenons, viens élargir notre cœur et notre intelligence, donne-nous la joie de la connaissance et des découvertes nouvelles, et bénis ces cartables ; et bénis bien plus encore les élèves pendant toute cette année "
Père Dominique THEPAUT

Lancement d'année du MCR et Groupe de Roscoff

             En 1960 se constituent des groupes chrétiens de personnes âgée avec en commun la recherche et l'approfondissement de la spiritualité. Ils créent le MCR.
             Vendredi prochain, 5 octobre de 14 h à 17 h, Le MCR (Mouvement Chrétien des Retraités) lance la campagne d'année 2018/2019  et vous invite à un après-midi au centre missionnaire Saint-Jacques à Guiclan.
             A Roscoff,  les rencontres du MCR  reprendont au presbytère le jeudi 18 octobre à 14h30.
Thème de cette année :"Vivre en Famille"
Toutes celles et ceux qui souhaitent rejoindre le groupe roscovite sont les bienvenus. 

Conférence à Saint-Jacques "La place de la vie monastique"


           La société des prêtres missionnaires de Saint-Jacques vous invite à une conférence sur le thème :
"La Place de la vie monastique dans la mission de l'Église"
le dimanche 14 octobre, de 15h30 à 17h30,
au centre Saint-Jacques à Guiclan.
De Landévennec au Morne Saint-Benoît.
Cette conférence sera animée par le frère Jean-Michel GRIMAUD, père abbé de l'abbaye de Landévennec.

Rassemblement diocésain des servants d'autel

            Suite au succès du rassemblement diocésain des servants d'autel l'an passé, le Service de Pastorale Liturgique et Sacramentelle propose un nouveau rassemblement diocésain
le dimanche 21 octobre 2018, premier dimanche des vacances de Toussaint,
à l'abbaye de Landévennec.
Au programme :
10h00 accueil puis messe avec les frères
12h30, pique-nique
14h00 ateliers durant l'après-midi (découverte de l'abbaye, catéchèse, jeu...)
18h15, vêpres avec la communauté des frères
Les parents sont invités à participer à la messe du matin et au pique-nique, puis à profiter d'une promenade en bord de mer l'après-midi.
>>> Télécharger le bulletin d'inscription 

N'oubliez pas :  le samedi 13 octobre, la formation des servants d’autel qui sera dispensée de
 14 h à 16 h à la cathédrale de Saint Pol de Léon. 

XVème Assemblée Générale Ordinaire du Synode des Eveques

         
 Du 3 au 28 octobre 2018, un synode des évêques se déroulera à Rome sur le thème:
 "Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel".
      Après le synode sur la famille,  « l’Église a décidé de s’interroger sur la façon d’accompagner les jeunes à reconnaître et à accueillir l’appel à l’amour et à la vie en plénitude » (Document préparatoire du synode).

Semaine Missionnaire Mondiale du 14 au 21 octobre 2018

      Le mois d'octobre est consacré aux Missions.
Depuis 1926, toutes les paroisses catholiques du monde sont invitées à célébrer le dimanche missionnaire mondial
       La Semaine Missionnaire Mondiale appelle les catholiques à la prière et au partage, pour soutenir la vie et la mission des Églises locales du monde. Elle répond à un triple objectif :
– S’informer sur la vie des chrétiens à travers le monde
– Prier pour la mission
– Participer financièrement au fonds missionnaire mondial pour soutenir l’Évangélisation dans le monde
En 2018, le Dimanche missionnaire mondial sera célébré 
le dimanche 21 octobre, en la fête de Saint Jean-Paul II.

Lire le message du pape François pour la journée mondiale des missions 2018

GROUPES BIBLE : soirée d'ouverture

      Depuis 1983 l’Association Bible et culture , propose chaque année une lecture continue d’un livre biblique.
       Des réunions ont lieu chaque mois ( période hivernale ) dans plusieurs clochers.
Soirée d'ouverture, ouverte à tous 
le lundi 8 octobre à 20h 
au Centre Jean-Paul II à Coatserho-Morlaix
- 6, rue de Porsmoguer 
Introduction à l'Evangile de Luc, avec le Père Michel Mazéas, bibliste.